Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je ne savais pas où placer ce sujet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Je ne savais pas où placer ce sujet !   Jeu 11 Mai - 0:51

Où placer cet article pour en discuter? Dans la section femme (car la mairesse est une femme Rolling Eyes ), ou dans "enjeux masculins" p-c-que le sujet traite des itinérants (surtout des hommes Rolling Eyes )....

En tout cas, bravo à une femme pour son coeur !!! Elle ne le fait p-être pas parce que ce sont des hommes. Mais elle parle en faveur d'une catégorie (les jeunes "sans avenirs") qui est souvent négligé !

On en veut des tonnes comme elle.

Il faut que les hommes ET les femmes parlent/pensent toujours en faveur des 2 sexes en même temps. Nous sommes TOUS interdépendants. Notre société devrait être "malade" des enfants et de la famille et non pas "des femmes" ou "des hommes". Si nous faisions tousssse ça(penser/agir en fonction des autres), tout le monde irait ben mieux; particulièrement les enfants, mais aussi les hommes ET les femmes.

Voici l'article:




Le mardi 09 mai 2006

La pratique du squeegee dérange les citoyens, reconnaît Andrée Boucher. Tout le nœud de l’affaire réside dans le fait qu’on fera dorénavant des criminels avec des jeunes qui, au premier chef, ne le sont pas, dit-elle.
Le Soleil, Erick Labbé

HARO SUR LES SQUEEGEES

Le « cœur de mère » de la mairesse touché

Jean-François Néron

Le Soleil

Québec

« Mon cœur de mère est partagé. » Andrée Boucher songe à des méthodes moins coercitives envers les squeegees.

Visiblement, la bête politique s’attendrit lorsqu’elle parle des jeunes de la rue. Parce que les squeegees, souvent, le sont. La mairesse Andrée Boucher a lu avec attention le reportage paru dans Le Soleil d’hier sur les nouvelles méthodes davantage répressives employées par les policiers de Québec pour contrer les squeegees.

« On ne veut pas en faire des exclus. Ce sont des enfants qui ont besoin d’avoir une place. Et je suis convaincue qu’ils ont du potentiel. Qu’est-ce qu’on pourrait faire ? » questionne-t-elle.

Ou leur « faire faire », devrait aussi dire la mairesse. Une interrogation qu’elle s’est posée hier matin à la lecture du reportage. Cette fois, le journaliste demeure sur son appétit. « Je ne veux pas en parler parce que ce n’est encore qu’une élucubration, mais ça pourrait devenir une idée. Je vous en parlerai à ce moment. »

Plus de détails dans la version papier du journal Le Soleil de mercredi.


http://www.cyberpresse.ca/article/20060509/CPSOLEIL/60509172/5177/CPSOLEIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je ne savais pas où placer ce sujet !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» Sujet de composition
» Information au sujet de la garde en milieu familial n°5
» Où placer son argent ?
» Sujet gênant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Discussions générales-
Sauter vers: