Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Femmes et sciences-Les inscriptions connaissent une baisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P-A-P



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Femmes et sciences-Les inscriptions connaissent une baisse   Ven 26 Mai - 18:17

Citation :
Femmes et sciences - Les inscriptions dans les programmes de sciences pures connaissent une baisse significative
En santé, sciences infirmières et pharmacie, on assiste à « une hausse exponentielle du nombre de femmes inscrites »

Guylaine Boucher
Édition du samedi 26 et du dimanche 27 mars 2005

Mots clés : Québec (province), Science, Université, inscription

Elles ont beau représenter la majorité de la clientèle étudiante universitaire, les femmes continuent d'être sous-représentées dans le domaine des sciences et du génie. En fait, de 1999 à 2003, la Chaire de recherche CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et génie de l'université Laval a même noté un recul des inscriptions féminines dans ces champs d'étude scientifiques. Une tendance généralisée dans toute l'Amérique du Nord et à laquelle il importe de prêter une attention toute particulière, selon Claire Deschênes, professeure au département de génie et titulaire de la chaire. Quand les campagnes de promotion ne suffisent plus...

Visites d'école

La campagne de développement d'intérêt a aussi pris la forme de visites dans les écoles secondaires et les collèges, une mesure en laquelle Claire Deschênes croit par-dessus tout. «On a beau faire toutes les campagnes publicitaires au monde, rien ne peut remplacer le contact de personne à personne. Quand une fille qui travaille en science vient dans une classe parler de son cheminement, de son travail, ça ouvre des horizons. Ça rend les choses plus palpables. L'impact est majeur, mais nous souffrons malheureusement, en sciences appliquées particulièrement, d'un manque cruel de modèles féminins. Il faut remédier à cela, c'est la clé.»

Créée en 1997 à l'initiative du Conseil de recherche en science et génie du Canada (CRSNG), la chaire rattachée à l'université Laval a son équivalent dans quatre autres régions canadiennes, soit les Maritimes, les Territoires du Nord-Ouest, l'Ontario, les Prairies et la Colombie-Britannique.

http://www.ledevoir.com/2005/03/26/77827.html

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Femmes et sciences-Les inscriptions connaissent une baisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Métiers de femmes
» Pourquoi pas d'inscriptions marginales dans un acte ?
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» Les femmes sont exigeantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Femme :: Enjeux touchant les femmes-
Sauter vers: