Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La peur pour mieux manipuler?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P-A-P



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: La peur pour mieux manipuler?   Jeu 10 Aoû - 18:45

Dans une société en pleine dislocation, la peur semble être le seul moyen qu'on trouvé les dirigeants pour mieux nous contrôler et que l'on pense plus aux problèmes internes de la société!!!

Citation :
Or, le terrorisme, par sa brutalité, l’irrationalité qu’il véhicule, l’aveuglement qui le caractérise, le nihilisme qu’il inspire, fait fusionner dans la même crainte, mais aussi la même détermination, les catégories sociales qui ont des intérêts opposés. C’est cette fameuse « union sacré » que sait si bien exploiter le nationalisme aux époques de tension internationale.

L’Etat n’a même plus à faire de gros efforts pour réaliser ce qui, en temps « normal », lui est quasiment impossible de réaliser : l’union nationale. Toutes et tous font bloc avec lui, lui demandant protection et détermination dans la lutte contre le nouveau fléau.

Le terrorisme jette aujourd’hui les citoyens dans les bras de l’Etat, comme au Moyen Age, la peste faisait se précipiter les fidèles dans les églises.

L’Etat n’en demande pas tant, mais il va sauter sur une occasion aussi exceptionnelle et répondre au besoin de protection au-delà de tous les espoirs mis en lui. « Vous voulez, du contrôle ? Vous allez en avoir ! »

La réponse au terrorisme nous est présentée comme essentiellement technique « plus de... ». Plus de contrôles, plus de fichages, plus de policiers,...

Ce « plus de ... » est bien entendu une contrainte supplémentaire (financière et en terme de libertés) pour le citoyen qui non seulement ne peut pas s’y opposer, mais encore fini par l’accepter « faut bien en passer par là », « c’est une contrainte nécessaire », « comment faire autrement ? ».entraînant ainsi, de manière générale, une soumission librement acceptée... ce qui encourage l’Etat à en rajouter.

On comprendra que cette situation est tout bénéfice pour l’Etat qui bien entendu en profite pour étendre son contrôle, porter atteinte aux libertés publiques et individuelles, ficher, contrôler... car l’arsenal juridique, policier, administratif, mis en place « contre le terrorisme » est acquis une fois pour toute et pourra servir pour tout autre chose que la « chasse aux terroristes » : par exemple le fichage des militants, des syndicalistes, des opposants aux OGM,... Car qui garanti les limites des dispositifs mis en place ? L’Etat et lui seul.

Ainsi la boucle est bouclée.




Les médias, instruments de la mise en condition

Dans ce véritable conditionnement des citoyens, les médias jouent un rôle fondamental, faisant, soit dit en passant, une publicité tout à fait conforme aux objectifs des auteurs de tels actes... mais l’information est une marchandise et en tant que telle doit être servie bien emballée au consommateur.

De même que les feux de forêt, les tsunamis, le Tour de France ou les Jeux Olympiques sont d’extraordinaires points de fixation et d’abrutissement de l’opinion publique, les actes terroristes mobilisent cette même opinion au point de lui faire oublier sa situation. Dit plus brutalement : « Pendant les actes terroristes, les affaires continuent »... je veux dire par là, on continue à faire des profits, à privatiser, à licencier, à délocaliser, à porter atteinte aux acquis sociaux, à criminaliser les conflits sociaux, à exclure, à faire proliférer les OGM, à détruire la planète,...

Mais ces actions passent au second plan, « détrônées » par la nouvelle qui « fait la une », répétée jusqu’à plus soif pendant des jours et des semaines, supprimant toute autre information, faisant l’impasse sur les doutes et les craintes des dispositifs mis en place. Comme pour les Jeux olympiques : « la nation est unanime ! »(sic)... A la limite, toute restriction, contestation, voire critique est qualifiée au mieux d’irresponsable, au pire de « complicité avec les terroristes »... Même pas besoin de censure, l’autocensure suffit.

L’information, dramatique en elle-même, est médiatiquement démultipliée au point de faire perdre à la majorité l’esprit critique, bref l’esprit citoyen pour se fondre dans une unanimité qui annihile toute réflexion, tout recul par rapport à l’évènement et qui fait prendre la rumeur pour vérité et le discours officiel pour certitude.


http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2526

C'est encourageant de constater que de plus en plus de gens se questionnent sur le terrorisme!!!

Écouter l'entretien à Radio-can où l'intrevieweuse en revient pas que beaucoup de gens ne croient pas le dernier "complot" de Londres!

http://www.radio-canada.ca/Medianet/2006/CBF/EteExpress200608101605_2.asx

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P-A-P



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La peur pour mieux manipuler?   Lun 14 Aoû - 18:52

Citation :
George W. Bush - Terrorist in the White House
THE WAR FOR ISRAEL


http://www.nogw.com/warforisrael.html#neomedia

affraid

Citation :
BEWARE OF FALSE FLAG WAR PROVOCATIONS PLANNED WITH CONNIVANCE OF CHENEY

By Webster G. Tarpley

http://www.total411.info/2006/07/israel-may-launch-false-flag-war.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La peur pour mieux manipuler?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ostéo pour mieux dormir ?
» jeu pour mieux se connaitre chacune :)
» Des vidéos pour mieux vous expliquer !
» quelles pierres sous le lit pour bien dormir ?
» Questions tordus pour mieux se connaitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Brisons le silence autour des enjeux cachés :: Brisons le silence autour des enjeux cachés-
Sauter vers: