Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Égalité dans la violence:revendication féministe?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P-A-P



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Égalité dans la violence:revendication féministe?   Dim 25 Mar - 4:30

Je me demande quand certains hommes et certaines femmes vont réaliser que la violence n'est pas une affaire de sexe!

Citation :
Le 24 mars 2007 - 16:01
De l'art de cuisiner son mari...
Presse Canadienne

Une Brésilienne a été condamnée à 19 ans de prison pour avoir poignardé son mari dans son sommeil, puis découpé le corps en petits morceaux avant de les faire bouillir et frire.

Devant le tribunal de Salvador, capitale de l'Etat de Bahia, à 1.500km au nord-est de Sao Paulo, Rosanita Nery dos Santos, une femme au foyer de 52 ans, n'a pas reconnu le meurtre, mais a admis avoir découpé, sous la contrainte, le corps de son mari, Jose Raimundo Soares dos Santos, un policier à la retraite.

Les faits remontent à près de deux ans à Vila Sao Cosme, un faubourg de Salvador. "Le 23 juin 2005, Rosanita Nery dos Santos a drogué son mari et l'a tué à coups de couteau dans son sommeil", a raconté Idmar Bonfim, porte-parole du département de police civile de Salvador. "Elle a ensuite découpé son corps en plus de 100 morceaux, qu'elle a bouillis et frits avant de les cacher dans des sacs plastique sous l'escalier de sa maison."

La police a découvert les restes humains après avoir reçu un appel anonyme. Plusieurs raisons ont été avancées pour le meurtre: un rituel de magie noire, une volonté de toucher l'assurance-vie de la victime ou le désir de se venger après des années d'humiliation.

La version de l'accusée est très différente: elle affirme que des hommes cagoulés ont pénétré dans le domicile conjugal, ont tué son mari et ont obligé l'épouse à découper le corps et à frire les morceaux pour éviter que la puanteur d'un corps en décomposition n'alerte le voisinage. Une version qui n'a donc pas convaincu vendredi les 15 membres du jury.

http://www.matin.qc.ca/divers.php?article=20070324160145

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Égalité dans la violence:revendication féministe?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» inégalités de revenus des ménages dans les départements.
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Femme :: Enjeux touchant les femmes-
Sauter vers: