Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cies sexistes

Aller en bas 
AuteurMessage
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Cies sexistes   Dim 16 Avr - 0:19

Zellers: Une gamme complete de vitamines specialement pour les FEMMES... rien pour les hommes!!!

Sears: Remet plein de subventions, dons, etc... annuellement pour le cancer du sein (pour les FEMMES), des centres d'hébergement (pour FEMMES) et autres services pour FEMMES... rien pour les hommes !!!

Yoplait: Meme chose que Sears (ci-haut)... rien pour les hommes !!! Meme une gamme de produits laitiers specialement pour les FEMMES !!!!!!

Ultramar fait une campagne pour le cancer du sein... rien pour le cancer de la prostate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Cies sexistes   Dim 16 Avr - 0:20

Le groupe HBC (La Baie) est à vendre à cause de difficultées financières... (en 2005)

C'est cette cie (avec toutes ses filiales, Zellers, Home Outfitters et Designer Depot ) QUI APPUYE UNE CAMPAGNE CANADIENNE "CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES"...

Hbc Family of Stores, including the Bay, Zellers and Home Outfitters
The Hbc Foundation Fund at Canadian Women’s Foundation has donated more than $700,000 to support violence prevention efforts across Canada. Hbc also donated more than $500,000 directly to shelters through a program that matches Zellers stores with local shelters. With Canadian Women's Foundation’s assistance, Hbc is also matching all the Bay and Home Outfitters stores with local shelters.


http://www.cdnwomen.org/eng/VPmicrosite/thanks.htm
http://dawn.thot.net/start_to_stop_violence.html






*************************************************************









La Baie supprime des emplois et réorganise sa direction

3 novembre 2005
Presse Canadienne

La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC), qui exploite les bannières La Baie, Zellers et Déco-Découvertes, a éliminé 825 emplois de cadres et d'employés de bureau en plus de réorganiser sa haute direction.

La société qui fait actuellement l'objet d'une tentative de prise de contrôle a expliqué que ces licenciements constituaient la dernière étape de sa transformation en entreprise intégrée.

"Nous avons simplifié nos activités et récoltons le fruit de l'intégration de toutes les fonctions restantes de HBC, a expliqué dans un communiqué le chef de la direction, George Heller. Nous sommes maintenant en mesure d'amincir notre infrastructure sans nuire à nos plans de croissance."
A son avis, les licenciements devraient permettre à l'entreprise d'économiser entre 40 et 45 millions $ par année.

A court terme, la compagnie fondée en 1670 devra cependant inscrire à ses livres une charge exceptionnelle de 28 millions $ qui sera comptabilisée au troisième trimestre de 2005. Ce montant comprend les indemnités d'emploi ainsi que des coûts découlant de la réorganisation.

Une provision de 7,5 millions $ sera aussi soustraite du bénéfice avant impôt afin de couvrir d'éventuels dédommagements supplémentaires liés aux mises à pied.

Les analystes s'attendaient à une réduction de l'effectif de la compagnie, qui emploie quelque 70 000 personnes au Canada. A leur avis, la décision doit toutefois être vue comme une réponse à l'offre non sollicitée de l'actionnaire Jerry Zucker.

Ce riche homme d'affaires américain se propose d'acquérir toutes les actions de HBC qu'il ne détient pas déjà en échange d'environ 832 millions $ et confère à la Compagnie de la Baie d'Hudson une valeur d'un peu plus de 1 milliard $. La proposition de l'homme d'affaires a suscité des craintes dans l'opinion publique.

Selon Bob Gibson, de la firme Octagon Capital, les dirigeants de HBC "copient Sears" qui a annoncé le mois dernier 1200 mises à pied. Cette mesure qui a officiellement pour objectif d'améliorer la productivité a fait bondir le cours de l'action du géant du détail.

HBC réfléchit par ailleurs à la possibilité de vendre sa lucrative division de cartes de crédit. Sears s'est récemment départi de la sienne pour 2,2 milliards $. Michael Rousseau, qui était déjà vice-président directeur et chef des finances de HBC, dirigera désormais ce secteur d'activité.

Parmi les autres changements annoncés figure la promotion du responsable du groupe marchandises, Marc Chouinard, comme chef de l'exploitation. Thomas Haig sera quant à lui vice-président directeur pour le bureau de direction de la société.

La Compagnie de la Baie d'Hudson demeure la plus importante chaîne de grands magasins de détail au Canada, avec 500 établissements. Elle a cependant enregistré de mauvais résultats pendant des années, notamment en raison de la concurrence de Wal-Mart Canada, d'autres magasins à rabais et des chaînes de magasins spécialisés dans le vêtement.

Avant l'annonce des mises à pied, le titre de HBC avait pris 0,04 $ pour terminer la séance à 15,34 $ à la Bourse de Toronto.


http://www.lesaffaires.com/fr/Aujourdhui/detail.asp?id=215006&id_section=808,809,810,821

http://radio-canada.ca/regions/Ontario/2005/11/04/001-labaie-compression.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Cies sexistes   Dim 16 Avr - 0:20

En Angleterre:


--------------------------------------------------------------------------------



British editor arrested after soap-star husband assaulted

Nov. 4, 2005. 01:00 AM

LONDON— The editor of The Sun, who used the brash British tabloid to launch a campaign against domestic violence, was arrested yesterday for allegedly assaulting her soap-star husband.

Rebekah Wade, 37, was freed without charge hours after police paid a 4 a.m. call to the Battersea home in south London she shares with husband Ross Kemp, who plays "hard man" Grant Mitchell on the TV soap EastEnders.

Kemp, 41, had a cut lip but refused medical aid, reports said. Wade was arrested and held until noon in a cell at Wandsworth police station, where film crews and photographers gathered as news of her arrest spread.

Police said later they would take no further action in the case.

Ironically, Wade was said to have spent part of her evening consoling her friend David Blunkett, the cabinet minister who was forced to resign his work and pensions post on Wednesday. Blunkett, who'd returned to cabinet after stepping down as home secretary in December 2004 for fast-tracking a visa application for his lover's ex-nanny, quit over failing to consult a committee about a company directorship he held for two weeks between cabinet jobs.

Earlier, Wade and Kemp were at a cocktail party hosted by PR guru Matthew Freud and his wife Elizabeth, the daughter of Wade's boss Rupert Murdoch. The Sun proprietor is known to loathe anything that attracts unfavourable publicity to his papers, and was expected to take a dim view of an incident the couple's friends were dismissing as a storm in a tea cup.

"Rebekah does have a very strong personality but she's not volatile," said PR expert Max Clifford, a friend. "She just stands up for herself."

The Sun made no immediate comment.

Wade, who married Kemp in Las Vegas in 2002, was previously editor of The Sun's Sunday sister paper News of the World — the youngest editor of a major national newspaper. Both papers are part of Murdoch's News Corp group.

Kemp is best known as Grant Mitchell in EastEnders. And by coincidence, the actor who plays his brother Phil, Steve McFadden, was allegedly assaulted yesterday by his partner Angela Bostock, 29, at their north London home.

Police say they are not connecting the two incidents.

Thirteen million people watched the long-awaited return of the actors to EastEnders last month, boosting the BBC show's flagging ratings.

From Star Wire Services

http://www.thestar.com/NASApp/cs/ContentServer?pagename=thestar/Layout/Article_PrintFriendly&c=Article&cid=1131058202055&call_pageid=971358637177

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Cies sexistes   Dim 16 Avr - 0:20

Magazin Fly aussi est sur le bord de la faillite... (en 2005)

Voici une de ses pubs (misandre):
http://www.entregars.com/homfly.html








***********************************************************


Radio-Canada
Lundi 7 novembre 2005 à 17 h 56

Restructuration

Fly América pourrait mettre la clé sous la porte


Il resterait peu de temps avant que la faillite de la chaîne de magasins de meubles Fly América se concrétise.

Lancée au Québec en 2001, l'entreprise s'est placée sous la protection de la loi sur les faillites au début du mois d'octobre. Aucune offre de relance de l'entreprise n'a été acceptée par le syndic et des magasins sont déjà fermés.

Entre août 2004 et août 2005, les ventes ont augmenté de 5 % au Canada. Cependant, Fly fait face à une concurrence féroce des géants comme Brault et Martineault ou encore des magasins The Brick.

Ces chaînes ont un grand pouvoir d'achat qui leur permet d'obtenir de très bons prix.

Selon des spécialistes, Fly ne ferait pas le poids avec seulement cinq magasins au Canada. En Europe, où elle a du succès, la chaîne compte 150 magasins.

Fly semble aussi avoir perdu la bataille publicitaire. Les concurrents investissent dans ce secteur tandis que Fly demeurait relativement peu connue des Québécois.

La chaîne vend des meubles européens de style sobre et à un prix modique. Un créneau déjà occupé par Ikéa, un rival de taille. Pourtant, la chaîne connaît du succès en Europe avec 150 magasins


http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2005/11/07/006-Fly-America.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Cies sexistes   Mar 2 Mai - 3:34

LA FONDATION CANADIENNE DES FEMMES LANCE LA CAMPAGNE NATIONALE DE FINANCEMENT « À l’abri de la tempête ».



Les magasins Winners et HomeSense se font un honneur d'être les commanditaires nationaux de la campagne « À l'abri de la tempête » pour mettre fin à la violence contre les femmes. Près de 100 000 femmes et enfants au Canada se sont réfugiés dans une maison d'hébergement l'an dernier. Nous pouvons rompre ce cycle en soutenant « À l'abri de la tempête », la deuxième campagne nationale de financement de la Fondation canadienne des femmes pour mettre fin à la violence contre les femmes.

Comment pouvez-vous apporter votre soutien ?
Vous pouvez contribuer à changer les choses de plusieurs manières :

Achetez un t-shirt À l'abri de la tempête vendu exclusivement dans les magasins Winners et HomeSense dans tous le pays au prix de 14,99 $ (jusqu'à épuisement des stocks).

Faites un don de 1 $ dans un magasin Winners ou HomeSense et inscrivez votre nom sur une « affichette de don Parapluie » qui sera ensuite affichée dans le magasin en question. Pour repérer le magasin le plus proche de chez vous, veuillez cliquer ici.
« Magasinez... pour que ça s'arrête » : Le 10 mai, Winners et HomeSense vont tenir une journée de vente transcanadienne « Magasinez... pour que ça s'arrête » dans le cadre de laquelle un pourcentage des ventes de la journée sera versé à la campagne « À l'abri de la tempête ». Les stations radiophoniques dans tout le Canada diffuseront des radiothons afin de partager des témoignages de survivantes et de sensibiliser le public à la violence.
- Faites un don sécuritaire, à tout moment pendant la campagne, dans n’importe quelle succursale de la BMO Banque de Montréal ou en ligne à www.stopviolence.ca.
« À l'abri de la tempête » est une initiative de la Fondation canadienne des femmes et des partenaires de sa campagne : Winners et HomeSense, Rogers Media, BMO Groupe financier, la Fondation Un Toit pour tous Royal LePage et le W Network.

La Fondation canadienne des femmes est la première et seule fondation publique nationale du Canada au profit des femmes et des filles. La Fondation mobilise des fonds et accorde des subventions dans le but de mettre fin à la violence contre les femmes, d'aider les femmes à faible revenu à sortir de la pauvreté et d'aider les jeunes filles à acquérir l'estime de soi. Pour un complément d'information sur la Fondation canadienne des femmes, visitez www.canadianwomen.org. Pour un complément d'information sur la campagne « À l'abri de la tempête », visitez www.stopviolence.ca.

http://www.winners.ca/fr/community.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cies sexistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cies sexistes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Recherches/stats/textes/etc :: Divers-
Sauter vers: