Égalitariste-complémentaire

Égal ne veut pas dire semblable
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Est-ce cela l'égalité ? *911*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Action



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Est-ce cela l'égalité ? *911*   Sam 15 Avr - 21:24

EST-CE CELA "L'ÉGALITÉ"?


Une femme n'a qu'à faire le ***911*** et DIRE qu'elle a été battue ET BINGO !!! Est-ce qu'on peut proteger les femmes vraiment violentées sans permettre les fausses allégations (surtout avec tous les avantages que cela comporte) ? Est-ce que le système actuel est juste ? Connaissez-vous la POLITIQUE D'INTERVENTION EN MATIERE DE VIOLENCE CONJUGALE ?


Le statut de victime confère des avantages importants à la personne qui accuse son conjoint. L’industrie des refuges pour femmes victimisées, pour sa part ne demande pas mieux que d’ajouter le nom de toutes les femmes à ses statistiques. Voici un aperçu des avantages qui sont dévolus aux femmes qui ALLÈGUENT avoir été victimes d’un conjoint violent:

*** 1) Le conjoint PRÉSUMÉ violent est expulsé du domicile conjugal alors qu’il demeure responsable de sa part des paiements hypothécaires, de sa part des taxes municipales et de sa part des frais de chauffage et d’électricité comme s’il continuait d’y avoir sa place. Si L'ACCUSÉ est le propriétaire du domicile conjugal, le tribunal peut lui interdire de vendre sa maison. Si le tribunal lui interdit d’approcher son ex-conjointe, l’accusé n’aura pas le droit
d’approcher sa propriété.

*** 2) Les femmes qui ont PORTÉ PLAINTE contre leur conjoint ont un accès prioritaire au logement social. En quelques semaines, elles ont accès à un logement subventionné à une fraction du prix du marché locatif.

*** 3) Il est probable que L'ACCUSÉ soit interdit d’être en contact avec ses enfants à monis d’être supervisé par un agent accrédité dont les honoraires sont à la charge du parent visiteur.

*** 4) L’ACCUSÉ sera vraisemblablement emprisonné pendant une journée ou deux ou pendant un week-end complet quand les allégations sont faites le vendredi. Si l’arrestation de l’accusé a lieu sur son lieu de travail, ce sera du meilleur effet aux yeux de son employeur et de ses collègues

*** 5) Quand le père est l’objet D'ACCUSATIONS de violence conjugale, la mère est assurée que le Tribunal de la Famille lui accordera la garde légale des enfants et les avantages financiers afférents.

*** 6) La PLAIGNANTE sera la bénéficiaire d’une rente non taxable à titre de pension alimentaire pour enfant.

*** 7) La PLAIGNANTE se place en position de force pour réclamer le paiement d’une
pension alimentaire pour elle-même.

*** 8 ) L’ACCUSÉ sera soumis à des conditions. S’il devait transgresser l’une ou l’autre des conditions imposées par le tribunal, il serait accusé en cour criminelle. La PLAIGNANTE est désormais en position de force pour piéger L'ACCUSÉ et l’accuser ensuite d’avoir transgressé l’une des conditions imposées par le tribunal.

*** L’ACCUSÉ pourrait être anéanti émotivement et financièrement par l’accumulation
des facteurs de stress suivants:

*** 9) Les frais associés à sa défense

*** 10) L’obligation d’entretenir deux ménages, le domicile familial dont il a été expulsé et
son propre logement.

*** 11) Le paiement de la pension alimentaire pour enfants.

*** 12) Le paiement de la pension alimentaire payable à l’ex-conjointe (si marié).

*** 13) Les frais des visites parentales supervisées.

*** 14) Les frais associés à l’expertise psychosociale que pourrait lui demander le Tribunal.

*** 15) Les frais associées à son déménagement et au remplacement de ses meubles et effets personnels auxquels il n’a plus accès.

*** 16) Le stress associé au discrédit dont il souffre aux yeux de son enfant et de son
entourage.

*** 17) Quand l’homme ne sera plus en mesure de se payer les services d’un avocat, le moment sera venu de le faire accuser d’un crime dont il ne pourra pas se défendre et pour lequel il sera condamné.

*** 18 ) Si les revenus de la dame, au cours de l’année précédente, étaient inférieurs à un certain niveau, elle est éligible aux services de l’aide juridique. Ainsi, elle pourra se livrer à une guérilla juridique et ruiner son ex-conjoint en déposant de nombreuses requêtes contre lui.

*** 19) Elle pourrait être éligible à une compensation financière payée par l’État aux victimes d’actes criminels (CAVAC).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Est-ce cela l'égalité ? *911*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» inégalités de revenus des ménages dans les départements.
» l'école et l'égalité devant l'éducation
» Pour ceux qui cela intéressent => Jean-François GENEVES
» Très en colère car cela dure depuis trop longtemps .....
» A quoi cela sert-il ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Égalitariste-complémentaire :: Recherches/stats/textes/etc :: Textes-
Sauter vers: